Évènements

Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté

17 octobre 2017

World Bank J Building Room J11-001 & Online

MULTIMÉDIA

Image
click

À l’occasion de la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, les conclusions préliminaires d'une nouvelle étude de la Banque mondiale soulignent la façon dont l'éducation d'une génération peut faire ou défaire le succès de la prochaine génération.

World Bank Group

  • Comme chaque année, le Groupe de la Banque mondiale célèbre la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté !

    Cette année, nous aborderons le thème de la mobilité sociale intergénérationnelle à travers les conclusions d’une nouvelle étude intitulée Fair Progress? Educational Mobility Around the World qui se penche sur la question du « déterminisme » économique. Il s’agit de savoir si un individu est voué à évoluer toute sa vie dans le même environnement socioéconomique (pauvre ou riche) que ses parents ? En épluchant un nombre colossal de données recueillies au quatre coins de la planète pendant plus de 50 ans, les auteurs de cette étude ont cherché à déterminer si les enfants s’en sortent mieux que leurs parents. Cette question intéresse depuis longtemps les pays développés, mais c’est la première fois que l’on dispose de suffisamment d’éléments scientifiques pour élargir les recherches à la plupart des pays en développement. Les auteurs partent de l’hypothèse que l’éducation continuera probablement de jouer un rôle décisif dans la capacité des prochaines générations à s’extraire de la pauvreté, même si elle ne détermine pas à elle seule le statut économique. Car, il ne faut pas oublier que la pauvreté et le faible niveau d’instruction des parents dans les pays pauvres sont étroitement liés et s’entretiennent mutuellement, creusant les profondes inégalités et réduisant encore davantage les faibles probabilités de sortir de la pauvreté.

    Comme les années précédentes, la région Afrique du Groupe de la Banque mondiale s’investit dans les célébrations de cette journée, à travers des initiatives régionales et nationales. Une vidéoconférence organisée depuis Washington et associant tous les pays de la région abordera le thème global de la mobilité sociale, en accordant une attention particulière à l’inclusion sociale et en tentant de répondre à cette question fondamentale : comment réduire le fossé générationnel entre les riches et les pauvres et permettre aux exclus de changer de statut économique et social ? Nous évoquerons également les mesures concrètes mises en place par les responsables politiques, les communautés, les organisations de la société civile, les organisations confessionnelles et les partenaires au développement, tels que le Groupe de la Banque mondiale, pour améliorer le quotidien et les revenus des plus défavorisés à travers le continent. Nous découvrirons des exemples concrets des meilleures approches mises en œuvre sur le terrain. Les équipes en charge de la pauvreté et de l’inclusion sociale à Washington et dans les différents bureaux-pays animeront et alimenteront ensuite les débats. Un service d’interprétation en anglais, français et portugais sera assuré pendant la vidéoconférence, accessible en ligne et sur différents réseaux sociaux.

    Cette journée sera aussi l’occasion de lancer un nouveau concours sur les « héros de l’inclusion sociale » dans le cadre de la campagne #AFRICACAN. Le but est de promouvoir des initiatives originales et efficaces engagées par des hommes et des femmes (extra)ordinaires 

  • 8h00 Accueil des participants : Haleh Bridi, directrice de la division Communication et partenariats de la région Afrique

    8h00 Introduction : Carolina Sanchez, directrice principale du pôle Pauvreté et équité

    8h15 Pourquoi l’inclusion sociale est essentielle : Maninder Gill, directeur au pôle Développement social, urbain et rural

    8h20 Exemples des meilleures approches sur le du terrain 

    8h45 Commentaires des équipes en charge de l’inclusion sociale et de la pauvreté

    9h00 Discussion générale et séance de questions/réponses

    9h45 Prochaines étapes et lancement du concours « Ces héros de l’inclusion sociale » : Steven Shalita, chef de service à la division Communication et partenariats de la région Afrique

    10h00 Fin de l’événement, rafraîchissements, rencontres