Évènements
Image
Hackathon pour l'autonomisation économique et financière des femmes des régions à fort potentiel
24 février - 8 avril 2017Maroc et Tunisie


En mars 2017, la Banque mondiale organisera en Tunisie et au Maroc le premier Hackathon visant à renforcer le pouvoir économique des femmes issues des régions à fort potentiel : #EmpowerHer. L’initiative cherche à identifier des approches créatives pour faire face aux contraintes qui empêchent ces femmes de participer à la vie économique. Le Hackathon, utilisé avec succès dans de nombreux pays, adoptera une approche novatrice pour relever ces défis en mettant au point des solutions technologiques pour aider les femmes et les organisations qui les soutiennent à participer à l'économie.

Dans le cadre des efforts d’amélioration de l’autonomisation économique et financière de la femme tunisienne et marocaine, la Banque mondiale lance une initiative d’aide au renforcement du pouvoir économique des femmes des régions à fort potentiel : EmpowerHer Hackathon.    

Cette initiative cible les femmes des régions et qui disposent d’un potentiel pour travailler mais qui rencontrent des contraintes. L’objectif est de mettre les jeunes et la technologie au service de ces femmes pour innover et développer des applications et des solutions technologiques qui contribueraient à pallier aux contraintes auxquelles ces femmes font face.  Ce concept s’appelle le “Hackathon” et se base sur des expériences réussies d’initiatives semblables que le Groupe de la Banque mondiale a entrepris dans d’autres pays à travers le monde.  Cette initiative ne constitue pas un prêt ou un don et ne promets pas de postes de travail ou un financement ni aux jeunes développeurs ni aux femmes bénéficiaires.

Qu'est-ce qu'un Hackathon ?

Un Hackathon est un type unique de forum pour la résolution collaborative de problèmes qui s'appuie sur les talents et l'initiative de personnes de différentes disciplines, qui travaillent bénévolement afin de répondre aux problèmes affectant leurs pays en temps réel. Un Hackathon est un processus qui commence par l'engagement de technologues (codeurs/développeurs d’applications) et d'experts autour d'un défi spécifique qui peut être abordé avec la technologie. Par conséquent, après des semaines de travail en équipe, les technologues et les experts se réunissent à nouveau pour un événement de deux jours au cours duquel ils sont capables de construire des solutions logicielles concrètes, basées sur leur conception antérieure et leur travail conjoint, solutions qui peuvent être mises en place pour résoudre les problématiques critiques. Un hackathon utilise des ressources minimales et des capacités intellectuelles maximales pour créer des solutions en en réponse à des problèmes intéressants ou pressants.

Qui peut participer ?  

  • Le concours s’adresse à tous les étudiants âgés de 18 à 35 ans talentueux susceptibles de relever le challenge proposé, à savoir l’autonomisation économique et financière des femmes des regions.
  • Les participants doivent former une équipe d’au moins deux (2) personnes.
  • Chaque équipe doit comporter au moins un développeur web maitrisant les langages de programmation.
  • Chaque équipe doit rassembler des compétences complémentaires, issues de formations en informatique, études commerciales, communication, design graphisme, ou autres pendant 24 heures chrono.
  • S’inscrire ne garantit pas la participation. Il y aura une présélection.
  • Les candidats contactés doivent confirmer leur participation et être présents aux ateliers de validation, de formations et de coaching.
  • Au cas contraire ils seront éliminés de la compétition.
  • Les organisateurs prennent en charge l’hébergement et le déplacement des candidats pour tous les évènements prévus en dehors de leur zone.
  • Le dernier délai de l’inscription est le 12 février, 2017 à minuit.

Pourquoi travailler en équipe ?

Un Hackathon réussi est plus qu'un simple weekend marathon de développement de logiciels. Pour assurer un impact maximal, le Hackathon doit faire partie d'un processus plus vaste d'engagement avec les parties prenantes et les bénéficiaires potentiels, pour concevoir, construire et mettre en œuvre conjointement des prototypes technologiques qui peuvent avoir un impact. Le Hackathon lui-même est un événement de prototypage rapide où les bénévoles ont un temps limité pour développer des solutions prototypes pour les défis auxquels ils sont confrontés. Afin de maximiser le temps consacré au développement de solutions effectives, d'assurer l'inclusion des parties prenantes pertinentes, et de créer un prototype aussi complet que possible, il est essentiel qu'un travail important ait été effectué à l'avance pour engager les bénéficiaires et les experts en la matière et définir des énoncés solides des problèmes. C'est pourquoi, après un premier atelier durant lequel le modèle de Hackathon et la problématique sont présentés, les intervenants travailleront en équipe. Chaque équipe doit décider de quel aspect du problème qui lui est présenté est le plus en phase avec son intérêt et ses connaissances, et de comment ce défi concret peut être abordé avec la technologie d'une manière significative.

A titre d'exemple, si le problème consiste en un manque d'accès des femmes aux opportunités de formation, une ONG œuvrant en matière de formation et de mentorat des femmes pauvres pourrait s'associer avec 2-3 développeurs de logiciels pour développer une application qui permette aux femmes pauvres d'accéder à des opportunités de formation concrètes dans leur région, en les informant du contenu, de la fréquence et du coût de la formation. En travaillant ensemble, l'équipe veille à ce que le prototype qu'ils construisent au cours du weekend Hackathon réponde réellement aux besoins des femmes dans les régions pauvres. Mais avant l'événement Hackathon, l'équipe aura travaillé ensemble pendant quelques semaines pour affiner l'idée et s'assurer qu’elle dispose de toutes les informations dont elle a besoin pour la développer parfaitement : le rôle de l'ONG sera d'expliquer clairement le problème et les contraintes auxquels les femmes font face sur le terrain, et de fournir toutes les informations dont les technologues ont besoin pour transformer cette idée en une application ; le rôle des technologues sera de traduire l'idée en une solution logicielle que les femmes voudront utiliser.

Dans quelle mesure le problème doit-il être concret ?

Au début de ce processus, à l’atelier de lancement de « EmpowerHer » les participants seront confrontés à une ou plusieurs contraintes à l'autonomisation économique des femmes, par exemple «le manque d'accès à l'information sur la formation ou le mentorat» ou «le manque de compréhension des procédures légales pour démarrer une entreprise». Ces contraintes sont présentées de manière large afin que chaque équipe puisse réfléchir à l'aspect du problème sur lequel elle aimerait se concentrer (l'«énoncé du défi») et comment celui-ci pourrait être traité concrètement avec la technologie. Chaque équipe recevra un modèle de document pour l'aider à affiner son énoncé de défi et assurer qu'elle réfléchisse au contenu critique dont elle a besoin pour développer un bon prototype. À la fin de cet atelier de lancement, chaque équipe devra disposer d'un énoncé de défi bien défini qui indique quel est le défi, comment il peut être traité avec la technologie, qui sont les utilisateurs cibles de la solution technologique, comment et quand ils l'utiliseraient.

Que se passe-t-il après ?

Durant l'intégralité de ce processus, la Banque mondiale convoque des sponsors potentiels gouvernementaux et du secteur privé qui peuvent s'engager à assurer la durabilité des prototypes. Pendant l'événement Hackathon, un concours déterminera quels prototypes affichent le plus de potentiel. Les équipes derrière les prototypes gagnants recevront des prix tels que des stages, un mentorat ou une formation pour les aider à développer pleinement leur prototype et le tester avec de vrais utilisateurs. Parce qu'il s'agit de solutions locales, conçues et développées par des acteurs locaux, celles-ci ne seront vraiment durables que si elles sont viables et que les gens acceptent de les utiliser. Le rôle de la Banque mondiale est de faciliter la création d'un environnement approprié et de rassembler l'appui aux prototypes qui seront adoptés par les sponsors locaux.

Exemples de Hackathons

https://www.youtube.com/watch?v=WoQkSeXCO_0

https://www.facebook.com/WaterHackCairo/?ref=nf

http://www.un.org/waterforlifedecade/pdf/2012_world_bank_water_hackathon_lessons.pdf

https://open.nasa.gov/blog/waterhackathon/

Le "EmpowerHer Hackathon Régional" a commencé par le Kef le 19 mars. Trois équipes ont ete qualifiées pour la finale de Béja. 

Suivez-nous sur Facebook pour le reste des Hackathons : 22-23 mars Kairouan ; 27-28 mars Kebili ; 31 mars-1er Avril Tunis et LA FINALE de Béja le 8 avril.

RÉGIONS CIBLÉES

  • Zone 1: Tunis, Nabeul, Zaghouan, Bizerte. Le Hackathon régional se tiendra à Tunis.
  • Zone 2: Jendouba, Beja, Kef,  Siliana. Le Hackathon régional se tiendra au Kef.
  • Zone 3: Kairouan, Sidi Bouzid, Gafsa, Tozeur, Kasserine. Le Hackathon régional se tiendra à Kairouan.
  • Zone 4: Gabes, Médenine, Tataouine, Kebili. Le Hackathon régional se tiendra à Kebili.

DATES

Note: Les organisateurs prennent en charge l’hébergement et le déplacement des candidats pré-selectionnés pour tous les évènements prévus en dehors de leur zone.

Atelier de Lancement:

  • 11 mars 2017 à Kairouan. Tous les participants présélectionnés se réuniront à Kairouan pour le lancement de « EmpowerHer ».  

Hackathons régionaux :

  • 18-19 mars 2017: Le Kef
  • 22-23 mars 2017: Kairouan
  • 27-28 mars 2017: Kebili
  • 31 mars-1er avril 2017: Tunis (Technopole el Ghazela)

Trois (3) équipes seront retenues de chaque Hackathon régional pour participer à la finale.

Hackathon final :

  • 7-8 avril 2017 à Beja.

CONTACTS

RÉGIONS CIBLÉES

  • Nord : Larache, Ksar Kbir, Tetouen, Chaouen.
  • Centre : Khenifra, Zaida, Aoufous, Tinghir.
  • Sud: Goulemim, Sidi ifni, Bouzakarne, Taghajijt.

DATES

Note: Les organisateurs prennent en charge l’hébergement et le déplacement des candidats pré-selectionnés pour tous les évènements prévus en dehors de leur zone.

Atelier de Lancement:

  • 24 février 2017 à Rabat. Tous les participants présélectionnés se réuniront à Rabat pour le lancement de « EmpowerHer ».

Hackathon :

  • 18-19 mars 2017 à Rabat.

CONTACTS

Tunisie | Maroc 

 

Agenda
  • Ateliers de Lancement: 
  • : 24 février 2017 à Rabat
  • : 11 mars 2017 à Kairouan
  • : Toutes les dates et infos sous les onglets "Tunisie et "Maroc"