Luxembourg - Vue d'ensemble

Le Luxembourg est l’un des membres fondateurs de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Aujourd'hui, le pays est membre des cinq institutions formant le Groupe de la Banque mondiale, notamment de l’Association internationale de développement (IDA) depuis 1964, de la Société financière internationale (SFI) depuis 1956, de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) depuis 1991 et du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) depuis 1970.

Le bureau bruxellois de la Banque mondiale vise à promouvoir un consensus autour de l'agenda international du développement et à construire une plate-forme de collaboration entre le Groupe de la Banque mondiale et le Luxembourg. Il s’y consacre en favorisant une meilleure compréhension de la mission et des activités du Groupe de la Banque mondiale et en établissant des relations avec les principaux intervenants comme le gouvernement, les parlementaires, les organisations de la société civile, le secteur privé, les milieux universitaires et les médias.

Il soutient ainsi des activités de sensibilisation, souvent en collaboration avec des partenaires luxembourgeois, telles que l'organisation de conférences, de séminaires et d'autres événements sur des thèmes liés au développement. Le bureau sert de point d'entrée pour les groupes et personnes intéressés souhaitant entrer en contact avec le personnel de la Banque mondiale à travers le monde ou accéder à la grande quantité d'informations publiée par la Banque, et pour les questions des médias. Il vise aussi à accroître les possibilités de collaboration entre le Luxembourg et le Groupe de la Banque mondiale à travers le cofinancement, ainsi qu’à travers des fonds fiduciaires et des travaux analytiques conjoints dans les secteurs et les régions d'intérêt commun.

Le bureau de la Banque mondiale à Bruxelles maintient également les relations avec les institutions européennes, l’OTAN et la Belgique.

Le Gouverneur pour le Luxembourg

Luc Frieden, Ministre des Finances, représente le Luxembourg au sein du Conseil des Gouverneurs, le corps décisionnel le plus élevé de la Banque mondiale. Les Gouverneurs, généralement les ministres des finances ou du développement, se réunissent deux fois par an.  Les attributions des Gouverneurs  consistent notamment à décider de l'orientation stratégique globale du Groupe Banque mondiale,  autoriser des augmentations de capital, approuver les états financiers, et accepter ou décider de la suspension de nouveaux membres lors des réunions annuelles.  Le Gouverneur suppléant pour le Luxembourg est Arsène Joseph Jacoby, Directeur du Trésor, Ministère des Finances.

L’Administrateur pour le Luxembourg

Les Gouverneurs délèguent certains aspects de leur mandat à des administrateurs résidant à Washington. Ces derniers se réunissent aussi souvent que nécessaire afin de décider de la suite à donner aux propositions soumises par le Président du Groupe de la Banque mondiale en vue de l’octroi de prêts et de fixer les politiques qui guideront les opérations générales de l’institution.

L'Administrateur pour le Luxembourg représente également l'Autriche, le Bélarus, la Belgique, la Hongrie, le Kosovo, la République slovaque, la République tchèque, la Slovénie et la Turquie. Gino Alzetta est l’Administrateur représentant le Luxembourg au sein du Conseil d'administration des 25 membres de la Banque mondiale et Gulsum Yazganarikan (Turquie) est l'Administrateur suppléant.

Contributions et pouvoir de vote

Le Groupe de la Banque mondiale dispose d'un système pondéré de vote. Tous les membres de la Banque bénéficient de suffrages consistant en des votes partagés (un vote pour chaque action du capital de la Banque détenue par le membre) ainsi que des voix de base (calculées de telle sorte que la somme totale des votes de base soit égale à 5,55% du montant des votes de base et des votes partagés de tous les membres). La répartition des droits de vote diffère d'une agence à l’autre à l'intérieur du Groupe de la Banque mondiale.

Le Luxembourg détient 0,09% des actions de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement, avec 0,11% des droits de vote et 0,27% des droits de vote dans l'Association internationale de développement, le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres. Elle détient 0,09% du capital et 0,11% des droits de vote de la Société financière internationale, filiale du secteur privé du Groupe de la Banque et 0,12% du capital et 0,20% des droits de vote de l'Agence multilatérale de garantie des investissements.

L’Administrateur représentant l'Autriche, le Belarus, la Belgique, la Hongrie, le Kosovo, le Luxembourg,  la République slovaque, la République tchèque, la Slovénie et la Turquie détient 5,08% des voix au conseil de la BIRD,  4,69% de l’Association internationale de développement (AID), 5,01%  de la Société Financière Internationale (IFC), et 5,04 % de l'Agence multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA). Pour plus d’informations, veuillez consulter la page Pouvoir de vote (a).

Pour plus d'informations sur les flux d'aide du Luxembourg en tant que donateur, veuillez consulter la page du Flux d'aide.