Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD)

Des élèves dans une salle de classe récemment rénovée de l’école élémentaire de Bislig, dans la province de Leyte, aux Philippines.

La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été fondée en 1944 afin d’accompagner la reconstruction de l’Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. De nos jours, ses prêts et son assistance sont essentiellement dirigés vers les pays à revenu intermédiaire (a).

Institution « historique » du Groupe de la Banque mondiale, la BIRD œuvre aujourd’hui étroitement avec les autres institutions du Groupe pour aider les pays en développement à réduire la pauvreté, promouvoir la croissance économique et bâtir la prospérité.

La BIRD appartient à ses 188 pays membres, ces derniers étant représentés au sein d’un Conseil (a) composé de 25 administrateurs (dont 5 administrateurs désignés et 20 administrateurs élus).

Elle fournit des ressources financières mais aussi des services techniques et d’appui aux connaissances ainsi que des conseils stratégiques ; ses clients sont des pays en développement à revenu intermédiaire ou plus pauvres mais solvables.  

Plus précisément, la BIRD :

  • contribue à la satisfaction des besoins de développement humains et sociaux que les créanciers privés ne financent pas ;
  • protège la solidité financière des emprunteurs en leur fournissant un appui en période de crise, c'est-à-dire lorsque les populations pauvres sont le plus touchées ;
  • promeut des réformes stratégiques et institutionnelles capitales (dans le domaine de la protection sociale et de la lutte contre la corruption, par exemple) ;
  • met en place un climat de l'investissement propice à la mobilisation de capitaux privés ;
  • facilite l’accès des pays aux marchés financiers à des conditions souvent plus favorables que celles qui auraient pu être obtenues sans son appui.

Les services de la BIRD

La collaboration du Groupe de la Banque mondiale avec les pays à revenu intermédiaire s’articule autour de leur statut simultané de clients, d’actionnaires et d’acteurs sur la scène mondiale. L’évolution de cette collaboration s’accompagne de la fourniture de solutions novatrices, dans le domaine des produits financiers (prêts, garanties et instruments de gestion du risque) mais aussi des services d’appui aux connaissances et de conseil (éventuellement remboursables), que la BIRD procure aux gouvernements des États nationaux ou à leurs subdivisions.

Les projets financés par la BIRD couvrent tous les secteurs, tandis que son expertise et son soutien technique interviennent aux différents stades des projets de développement.

Les produits financiers et les services fournis par la BIRD aident les pays à renforcer leur résilience aux crises en leur permettant d’accéder plus facilement à des instruments qui atténuent les répercussions négatives de chocs liés à la monnaie, au taux d’intérêt et à l’instabilité des prix des matières premières, ainsi qu’aux catastrophes naturelles et aux événements climatiques extrêmes.

Contrairement à une banque commerciale, la BIRD n’apporte pas seulement aux pays emprunteurs les financements dont ils ont besoin : ses financements sont aussi un support de transfert des savoirs et d’assistance technique.

Ses services de conseil en matière de gestion de la dette publique et des actifs aident les gouvernements, les institutions sectorielles et les organisations de développement à préserver et accroître leurs ressources financières en renforçant leurs capacités institutionnelles.

La BIRD accompagne les efforts des gouvernements en direction d’actions institutionnelles et stratégiques portant notamment sur le renforcement de la gestion des finances publiques, l’amélioration du climat de l’investissement et la résolution des difficultés qui entravent la délivrance des services.

Pour en savoir plus :

Dernière mise à jour: févr. 24, 2015